beauté,  make up

Du printemps sur les yeux


 Coucouuu!

Avant de fourbement m’absenter, j’ai cette fois pensé à poster une mini note sur hellocoton, j’ai eu un concours blanc la semaine passée. Rien de bien marrant, mais ça s’est relativement bien passé. J’ai d’ailleurs très envie de vous faire un article sur les classes prépa économiques, parce que non, ce n’est pas le bagne, et non, c’est pas pour les riches / intellos. Ce sont des images qui, je trouve, sont souvent véhiculées à tort.

Après ce petit aparté, retour aux blablateries spécial filles. 🙂
L’autre jour, je suis partie sur une petite émulsion doré-vert-brun sur les yeux (influence top chef), et j’ai trouvé que ça allait bien avec ma couleur d’yeux, un beurre noisette. Et puis ça fait un peu herbeterresoleil je trouve.

Ca, en haut, c’est ma tête toute nue. Rien de bien catastrophique, malgré mon air blasé. J’interdis à quiconque de dire que j’ai une gueule de zombie, sous peine de chatouilles mortelles.

Je me suis dit que si j’allais me peindre les yeux, autant y aller sur le teint. Je n’ai pas pensé au fait qu’un des fards était pailleté, donc poudreux. Pensez donc à faire le teint après si un de vos produits est capricieux, ou susceptible de chuter.

Je suis plutôt contente des produits utilisés, sauf pour la BB cream, pour laquelle je suis un peu mitigée. J’en avais déjà parlé, mais elle ne convient pas à ma peau en ce moment. Quand j’ai trop de peaux mortes, elle les marque, tout comme les zones de sècheresse, assez présentes en hiver.

 Regardez moi cet air pimpant et frais, tel un Febreze WC, fraîcheur maritime. Oui, c’est pour de faux, mais laissez moi faire semblant, ça se voit pas de loin.


Et puis voilà quelques maigres images, en simulacre de tuto, parce que je n’arrive pas à faire mieux pour le moment.
On commence par un doré en coin interne, puis un vert sur le milieu de la paupière mobile, et un brun sur le V externe. On estompe, on rajoute de la couleur si nécessaire, puis on termine avec de l’eyeliner si on est à l’aise avec, et du mascara.

Je préfère l’eye liner crème, ça offre une belle intensité sans sacrifier la tenue ou la facilité d’application. J’ai testé celui de chez Essence, et le drama de chez Maybelline, j’aime les deux.

J’ai mis des années avant de voir que non, mes yeux sont pas marron, malgré ce qu’on pourrait penser en les voyant de loin. Si j’ai l’air très contente sur les photos suivantes, c’est parce que j’ai découvert qu’un miroir en tant que retour sur image d’appareil photo ça change la vie.

Les pinceaux pas chers peuvent être très bien, j’ai les miens depuis un an et ils n’ont pas bougé (mais je ne m’en sers pas quotidiennement). Vous aurez peut-être reconnu ceux au manche blanc, des ELF à 1€. Et le noir et violet est de chez Essence.
J’ai fait une photo de famille, mais en réalité deux pinceaux suffisent : un basique à paupières, et un petit estompeur, qui est très pratique pour le V.

La palette est la Undressed de MUA. J’aime le sombre, et j’ai pris cette palette « juste pour voir », et finalement je l’adore. Les combinaisons sont multiples, et quasiment tous les rendus sont possibles.

Ce fard est le 640 Don’t Touch My Mosserati!, un très beau vert-doré qui ressort très mal sur la photo. Il est pailleté, donc forcément un peu chuteux, mais ce qu’il est beau. Un chocapic à celle qui trouve la marque. ;D 

Désolée pour cet énième article décousu, mais j’aime écrire comme ça me vient. Je crois que les articles construits, qui vont de A à C en passant par B, c’est pas mon truc.
Des bisous plein de paillettes!

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *