lifestyle,  strasbourg

De l’importance des expériences: escapade à Strasbourg

Plus ça va, plus je me rends compte de l’importance des expériences, par rapport à l’importance de l’acquis. Avant, j’adorais faire les boutiques, et je voyais presque comme un échec le fait de ne rien trouver à acheter et à amener chez moi.
Je me suis bien calmée depuis,  déjà en me rendant compte du gâchis que composaient les petites pièces, certes pas chères individuellement, mais qui remplissaient mes placards, et ce sans jamais avoir été portées. De même pour les cosmétiques, même pas tous cruelty free.
Maintenant, je me réjouis beaucoup plus des expériences, d’un voyage, d’un week end, d’une visite, que d’une visite chez H&M d’où je ramènerai un T-shirt me plaisant à moitié (qui en plus n’est pas éthique).  Mais j’apprécie toujours des petits achats raisonnés et utiles. Un petit haut choisi avec soin et je porterai jusqu’à la corde, un petit article de décoration, des bougies.
J’ai d’ailleurs très très envie d’un blender semi-pro Omniblend depuis l’article de Sweet and Sour. Il me permettrait de faire des smoothies ultra lisses, des jus, des laits et beurres végétaux en un tour de main.

Après ce petit encart, j’en viens donc à la visite de Strasbourg. Pour nos un an avec Monsieur, on s’est décidés à la dernière minute (dimanche soir pour un départ le lundi), on a réservé un covoiturage et un studio sur Airbnb, juste derrière la cathédrale, et on était partis.
C’était agréable de partir à l’aventure et de changer de cadre. Le studio était super chouette, tout comme le monsieur qui le louait. On a marché dans la petite France, visité la cathédrale et son horloge toute spéciale, flâné le long des quais, mangé de la tarte flambée à volonté (miam), trinqué sur une péniche sur l’eau. 
Strasbourg est super végé-friendly, et nous avons cherché les bonnes adresses sur Happy Cow. Nous avons mangé grignoté au snack Cigkoftem qui faisait une spécialité turque, mangé vegan chez Bistrot et Chocolat
Même leurs bibliothèques sont végé friendly : je suis repartie avec trois livres de cuisine vegan achetés sur la belle bibliothèque de la place Kleber. Je vous en reparlerai.

Aumônière vegan patate douce-noix chez Bistrot et Chocolat


J’espère que j’aurai pu vous faire vous promener un peu dans Strasbourg avec mes photos! A très bientôt mes petits rennes.

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *