beauté,  cheveux,  diy

Des cheveux de petit poney (1/2) : la décoloration maison, c’est facile

EDIT: L’article sur la coloration est accessible ici.

Ça fait maintenant deux ans que je me décolore régulièrement les cheveux moi même, et je n’ai jamais eu de souci de cheveux abîmés ou de résultat étrange. Si on fait attention à ce que l’on fait et qu’on est précautionneux – les produits décolorants étant agressifs pour les muqueuses – la décoloration ne peut que fonctionner.
Se décolorer les cheveux à la maison, c’est faire de grosses économies et aussi obtenir le résultat qu’on veut, quand on veut.

La décoloration, par essence, abîme le cheveu, puisqu’on va s’attaquer à sa fibre pour en retirer la couleur et obtenir une couleur plus claire que celle que la nature nous a donnée.
Mes cheveux sont étonnamment en meilleure santé depuis que je les colore, puisque, avant que je fasse mes petites folies capillaires, je laissais mes cheveux vivre leur propre vie sans prendre la peine de les hydrater ou de les nourrir. Les soins font toute la différence!
Dans mon cas, je fais un décapage (éclaircissage d’un maximum de tons possible) pour pouvoir recolorer par dessus avec des colorations, que ce soit rose, bleu, violet… Seule la décoloration abîme les cheveux, les colorations que j’utilise ensuite sont naturelles, ce que je détaille dans cet article. 🙂
Vous pouvez aussi recolorer avec une couleur plus classique (roux, blond…), le décapage vous donnera simplement une base plus claire à partir de laquelle travailler.

J’achète tout chez un grossiste, parce qu’on peut obtenir la consistance qu’on veut lorsque l’on fait le mélange. Les décapages en boîte de GMS fonctionnent aussi, mais sont très liquides, et l’application est plus complexe. J’en ai mis un peu partout la seule fois où j’ai essayé.

Ingrédients :

  • De la poudre décolorante
  • De la crème décolorante ou oxydant crème  30 volumes pour moi qui suis brune, 20 volumes suffiront si vous êtes châtain, brune ou blonde

Accessoires très utiles :

  • Des gants pour se protéger les mimines
  • Un pinceau applicateur pour plus de précision
  • Un p’tit bol pour touiller la mixture

Pour « activer » la décoloration, il faut mélanger la poudre à la crème oxydante. Il y a un peu débat sur les quantités, certains parlent d’un volume de poudre pour deux de crème.
Pour ma part, je fais moitié oxydant – moitié crème et ça me donne un mélange super crémeux, qui certes pue très fort, mais qui s’applique super facilement et ne coule pas. (Pratique pour ne pas ruiner la moquette et pouvoir récupérer votre caution.)
J’applique ensuite le mélange sur mes cheveux secs, à l’aide d’un pinceau applicateur. Si vous faites toute la tête, on évite d’abord les racines : la chaleur du crâne fait agir le produit plus vite, moins de temps de pose est nécessaire pour les racines, ou alors attention aux démangeaisons.
On peut protéger sa peau avec de la crème ou de la vaseline sur le pourtour du visage et sur les oreilles. Je vais certainement le faire la prochaine fois, ça ne mange pas de pain.
Je laisse poser 55 minutes et ensuite je lave bien avec du shampoing pour éliminer tout résidu.
/! On ne laisse PAS poser plus d’une heure, même si le mélange perd de la force quand il est exposé à l’air libre, cela abîme le cheveu et vous risquez d’en perdre dans la bataille.
Lorsque mes cheveux sont bien propres, j’applique ma couleur par dessus et je laisse poser la nuit. Mon prochain article sera plein de conseils colo petit poney. 🙂

J’espère que cet article vous aura éclairés (et plu)! La décoloration est assez facile, il faut juste sauter le pas, et ensuite votre porte-monnaie vous en remerciera.

Pour encore plus d’aventures, suivez moi sur :

Bisous, paillettes et arcs-en-ciel !

40 commentaires

  • Mint-Water

    Youpi, voici l'article tant attendu !
    Du coup j'ai hâte de lire la suite, surtout que la partie coloration est celle qui m'intéresse le plus, car je vais le faire moi-même ! (toute toute, première fois, comme dirait Jeanne Mas !)
    Et donc tu penses qu'un décapage seul soit suffisant pour perdre quelques tons? Je n'ai pas bien compris la différence avec la décoloration, il doit y avoir une nuance qui m'échappe :s
    Bon après je n'ai pas le stress de toucher aux racines vu que je vais m'en tenir aux pointes et mi-longueurs !
    En tout cas ça fait bizarre de te voir avec les racines aussi claires, vivement la coloration xD

    Merci bien pour cet article très instructif et courage à toi pour ton emploi du temps de ouf ! :3

  • Cari

    coucou, contente de te relire 🙂 je suis impatiente de voir la suite. pour ma part, je n'ai plus trop l'envie de refaire des couleurs fantasques en ce moment alors mon pot de décolo reste sagement dans le placard 😉

  • Sarah (Renne Beau)

    Je vais essayer de ne pas traîner pour la seconde partie, ce serait dommage que tu aies déjà fait ta teinture quand je le posterai. 🙂 (Oh ouais! ♪♫ Ca fait un peu flipper au début la décoloration, mais la recoloration c'est très rigolo!)
    Un décapage est largement suffisant : la photo finale est obtenue avec un seul décapage de près d'une heure, alors que j'ai une base brune. Le seul inconvénient c'est que la base obtenue est jaune, c'est pas top pour recolorer en rose (ça va virer au orange après lavages), vaut mieux colorer en violet pastel pour annuler le jaune, j'en reparlerai!
    Désolée pour le côté pas clair! Le décapage c'est pour obtenir une couleur aussi claire que possible : les japonais qui veulent être blonds font ça (et le laissent tel quel). Alors que la décoloration c'est plutôt pour éclaircir un peu mais garder une couleur naturelle. Enfin la différence est pas énorme, le procédé est grosso modo le même (excepté le temps de pose). 🙂 Je m'en vais préciser ça dans l'article!
    C'est bien bizarre oui, heureusement que je me balade pas comme ça. XD
    Eh bien de rien, ça me fait plaisir qu'il t'ait plu! Et merciiii. ^3^

  • Sarah (Renne Beau)

    Coucou Cari, contente de te retrouver! 🙂
    C'est bien dommage! ^^ Ceci dit je te comprends, c'est de l'entretien tout ça, surtout quand c'est au niveau des racines et que le shampooing est en contact avec la couleur, ça part à la vitesse de l'éclair. 🙁 Si tu te faisais les pointes ce serait peut être moins chiant. 🙂
    Bisous!

  • julia

    Fiou moi qui ne me fais jamais de coloration (je les reserves pour quand les cheveux blanc seront là xD) j'avoue que je suis impressionné par le rendu de la décoloration oO. Vivement la suite 😀

  • Unknown

    J'ai tellement envie d'avoir les cheveux blancs (depuis au moins 4 ou 5 ans je crois) mais j'ai tellement peur de cette étape décoloration, de devenir blonde paillasse que ça me fait toujours faire un pas en arrière 🙁

  • Sarah (Renne Beau)

    C'est tellement joli. ♥ Je m'en suis rendue compte après avoir regardé game of thrones, je ne dois pas être la seule.
    On a la même couleur naturelle en fait. 😀 Sur la dernière photo on voit mes cheveux (mouillés) après un décapage. C'est bien jaune, et encore plus sur les pointes. J'avais déjà essayé de faire deux décolorations, mais ça change pas grand chose, ça donne du jaune un poil plus clair.
    Ceci dit, je pense qu'en teignant avec une coloration violet pastel, ça peut annuler le jaune et tirer vers un gris cendré. Je pense que pour notre couleur, du blanc c'est très difficile, surtout avec les racines.
    Mais une décolo ou deux ça te donne pas de la paille! Mes cheveux sont encore en très bon état (j'ai pas de fourches, juste un peu de sécheresse parce que je les soigne pas assez en ce moment), il suffit de les chouchouter. ^_^

  • Sarah (Renne Beau)

    (Aaaaargh, j'ai perdu ma super longue réponse. é_è)
    Coucou!
    J'ai fait plusieurs décolos, mais surtout au niveau des pointes, et du coup j'ai pas encore trop d'astuces pour les racines. Je n'ai fait les miennes qu'une fois pour l'instant. En fait, je fais une raie au milieu, je tartine de la décoloration à la base du cheveu, et je fais une autre raie, je re-tartine de la décolo, et ainsi de suite jusqu'à avoir fait tout le crâne (je rabats mes cheveux à mi-course pour faire l'autre moitié de la tête).
    Je vais juste prendre un pinceau plus petit la prochaine fois, le résultat sera peut être plus précis et moins "sauvage". ^^
    Bisous!

  • Unknown

    Mon tonton est coiffeur et c'est lui qui (dans un premier temps) m'a déconseillé de me "teindre" en blanc, il m'a expliqué que vu ma couleur de cheveux ça va être tellement dur à avoir que ça risquerai de faire casser mes cheveux… Depuis j'ai la trouille^^

  • Hel

    Coucou!
    (Cool blog au passage, d'autant plus que j'ignorais qu'il y avait des gens cool dans cette "belle" ville… :p)
    J'ai déjà fait plusieurs décolorations dans ma vie (pour recolorer avec des couleurs marrantes aussi :)) mais j'aimerais bien avoir ton avis: quand t'as posé le mélange, tu laisses à l'air libre ou tu enveloppes tes cheveux de cellophane (+ sèche-cheveux ou bien c'est trop risqué)? Je dis ça, je sais pas, je laissais le produit agir comme ça, à l'air libre… Merci 🙂

  • Sarah (Renne Beau)

    Coucou! 🙂
    (Merci beaucoup, ça fait plaisir d'être qualifiée de "cool". ^_^ Mais c'est très joli Nancy, je suis fraîchement débarquée, mais j'aime bien pour le moment !)
    Au début, je laissais les couleurs à l'air libre toute la nuit, je dormais avec la tête sur une serviette. Mais j'ai remarqué qu'en me réveillant le matin, le mélange n'était plus du tout crémeux, mais tout desséché. Maintenant, c'est charlotte de mamie toute la nuit. Le sèche cheveux plus cello c'est pas du tout risqué, au contraire ça devrait mieux faire tenir la couleur puisque la chaleur ouvre les écailles du cheveu et la couleur peut se loger plus en profondeur.
    Je n'utilise pas de sèche cheveux parce que je n'ai pas remarqué de différence, vu que je laisse poser la nuit la couleur tient bien. J'ai essayé avec du cellophane mais ça partait dans tous les sens et j'aurais vidé le rouleau, ma maman aurait pas été contente. ^^ Du coup j'obtiens la même chose avec une charlotte.

  • Sarah (Renne Beau)

    Ah mince, pas rassurant le tonton. ^^
    C'est vrai que juste après la décoloration, j'ai une texture de cheveu bizarre, plus "rugueuse" et fragile, mais ça revient à la normale dans les 10 jours. Comme dit j'ai des cheveux en super forme, ils sont tout doux. ^^
    Une base jaune peut être éclaircie avec une patine (il me semble que c'est une couleur cendrée, avec 10 volumes d'oxydation mais pas plus, pour pas flinguer le cheveu), qui devrait te faire obtenir du blond clair sans trop de dommages… Et après, comme Margaux du blog inhuman, j'imagine que de l'après shampooing plus une colo violet pastel naturelle (c'est que du pigment, ça va pas t'attaquer les cheveux, au contraire), tu pourrais te rapprocher du blanc.
    Je m'y connais pas énormément en patines vu que j'ai jamais essayé moi même, mais j'ai fait des recherches à l'époque où je voulais du rose pastel, qui rend mal sur du jaune. Après, même si c'est possible c'est un entretien de fou… Sachant que le cheveu pousse de 1 à 2cm par mois. :/
    Ce qui pourrait marcher sur toi, c'est de faire la moitié de la tête en blanc, et de laisser l'autre dans ta couleur naturelle (comme @loreleicakes sur instagram), les racines se voient beaucoup moins vite. 🙂

  • Sarah (Renne Beau)

    Haha, malin! 😀 Contente d'avoir pu t'aider. Je vais aussi demander au chéri de faire l'arrière de la tête, j'y vois rien du tout et faire ça à l'aveuglette c'est pas rassurant (la dernière fois j'ai raté un bout, j'avais du jaune en plein milieu du violet. Pas glop). ^^

  • Geny║MarronChantilly

    J'ai toujours eu peu de la décoloration, surtout quand j'ai songé à me faire une couleur il y a quelques temps. Au final, pas de décolo et j'ai quand même fait la couleur, mais côté couleur ça s'estompe même si elle dite "permanente".

  • Sarah (Renne Beau)

    J'avoue qu'au départ je flippais un peu, mais après avoir fait moultes décolos, je me suis rendue compte que c'est pas bien sorcier, et que c'est la répétition qui abîme les cheveux!
    Après j'imagine que tu perds les reflets mais la couleur doit pas totalement partir si? 🙂 Il y a des soins repigmentants qui pourraient te permettre d'espacer les retouches.

  • Fenrir

    Perso j'avais les cheveux noir avant et depuis 6 ans j'ai les cheveux blanc, mais sa demande un entretien de malade. En fait pour le blanc faut décaper à max (jusqu'à jaune clair) et ensuite shampooing violet(shampooing silver) et sa enlève le jaune bon au début faut laisser poser le shampooing au moins 5-10min puis masqyep nourrissant à donf aussi.

  • Anonyme

    Bonjour, j'ai un petit problème, de couleur naturelle je dois être châtain clair et depuis 3 ans je me colorais les cheveux en noir et j'aimerais retrouvé ma couleur naturelle.
    J'ai commence par faire 1 décapage je me suis coloré les cheveux par dessus en caramel, je me suis refais un 2 ème décapages et je me suis refaite une coloration couleur caberacines j'ai refait un décapage et la mes racines étaient roux, je pense que dans la coloration de couleur cabernet il y a des pigmentations roux, je s'avait pas :/ j'ai encore refait un autre decapage en esperant que sa allait partir mais non je suis aller chercher une decoloration mais je pense que j'ai du me tromper dans mon choix puisque il y a que mes racines qui on pris et les mèches sont foncé avec des reflets roux-rouge voila si quelqu'un peut m'aider s'il vous plaît ce serait super je déprimé … Merci d'avance

  • Sarah (Renne Beau)

    Bonjour!
    Les decapages peuvent donner des couleurs differentes, surtout que les sous tons de nos colorations sont parfois inattendues. Vu votre cas, j'irais chez un bon coiffeur (qui soit bon en coloration, mieux vaut payer un peu plus cher que se retrouver avec le meme resultat qu'en achetant une boite l'oreal au supermarche) pour recuperer votre couleur de base.
    Si vous tenez vraiment a economiser vous pouvez tenter d'acheter les produits dans une boutique de coiffeur, certaines vendeuses sauront tres bien vous conseiller, mais ca peut etre tres delicat, c'est a vous de voir!
    Bon courage surtout. 🙂

  • La Rimule

    Oh la la je dois être complètement nulle car je n’arrive pas à décolorer une mèche de cheveux (qui est censée être mon "test") !
    J'ai fait 8 fois (en 2 jours) la "manip" suivante : 1 dose de poudre décolorante bleue + 2 doses de crème oxydante 30 + pause de 40 min (et rinçage).
    Ma mèche qui était brune (coloration permanente brune sur cheveux naturellement châtain foncé) est finalement passée au blond moyen. Mais je veux une mèche blonde platine pour faire ensuite un Luo-color P01 sur cette mèche (pour avoir du gris) !!! 🙁
    Au secours, j'suis nulle…

  • Sarah (Renne Beau)

    Essaie de laisser ta mèche tranquille pour le moment, de bien la nourrir et l'hydrater, sous peine qu'elle se transforme en paille! Les décolorations, surtout répétées, sont très agressives pour la fibre du cheveu, et peuvent l'endommager sans qu'on puisse réparer derrière. Attends un peu avant de redécolorer si tu veux vraiment le faire.

    Pour ma part faire moitié moitié avec l'oxydant et la crème donne de meilleurs résultats, et c'est encore plus flagrant quand je mets ça sous charlotte ou film plastique, parce que la décoloration est activée par la chaleur.

    Dans ton cas, ta coloration a l'air super résistante face à la décoloration (ça peut être le cas quand plusieurs couches ont été superposées). Les bains de lait de coco sont connus pour hydrater les cheveux et faire dégorger la couleur sans décolorer, ça pourra peut être t'aider en amont la prochaine fois. 🙂

    Et quant à ta mèche, tu n'es pas obligée d'obtenir du blond platine pour avoir du gris. Comme je l'explique dans mon article sur la coloration arc-en-ciel, du violet (très dilué dans de l'après shampooing) fera un toner non agressif pour les cheveux, qui neutralisera le jaune de cheveux blonds pour donner du gris 🙂

    J'espère que j'aurai pu t'aider un peu, et n'hésite pas si tu as d'autres questions! 🙂

  • La Rimule

    Merci pour ta réponse. Je pense que tu as raison : la coloration ralentit à fond la décoloration ! 8 décolorations et juste un blond moyen… 🙁
    J'ai fait ça sur 1 mèche comme ça si c'est moche ou si ça devient de la paille, je coupe ! 😉
    Merci !

  • Sarah (Renne Beau)

    Essaie de faire dégorger ta couleur avant de t'attaquer à une décoloration (avec des bains de lait de coco répétés, ou d'autres soins dégorgeants), ça peut être la solution.
    J'espère avoir pu t'aider 🙂

  • Ayanna

    Bonsoir ! Dis moi c'est quoi la différence entre une décoloration et un décapage ? sur quel site de grossiste achètes tu tes produits de décoloration/décapage ? Cordialement

  • Sarah (Renne Beau)

    Bonsoir Ayanna,
    Un décapage est une décoloration intensive je dirais. Si décolorer c'est éclaircir sa couleur, la décaper c'est l'éclairer autant que possible.
    J'achète mes produits en boutique du coiffeur qu'on trouve dans pas mal de moyennes et grandes villes, tout simplement. 🙂

  • Sarah (Renne Beau)

    Hello Fenrir,
    Je suis désolée mais je vois seulement ton message ! (Mieux vaut tard que jamais dirons nous.)
    J'ai eu les cheveux blancs pendant un mois, et j'avais raté mon masque déjaunissant : mes cheveux sont devenus lilas haha. Je suis du même avis que toi, ça demande un entretien de fou et j'ai vite laissé tomber. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *