beauté,  cruelty free,  make up,  vegan

Les cosmétiques de luxe et moi c’est fini : le cas du cruelty free

J’ai toujours été contre les tests sur les animaux, mais je ne savais pas trop quelles marques acheter et lesquelles éviter. Je suis tombée récemment sur cet article de Ma vie sans cruauté qui liste les marques qui testent sur les animaux.

Armani, Chanel, D&G, Dior, Estée Lauder (groupe qui possède Bobbi Brown, Clinique et MAC) Guerlain, Givenchi, Marc Jacobs, Shiseido, Shu Uemura, YSL, toutes ces marques de luxe testent sur les animaux (voir la liste de Peta).

En effet, la législation chinoise contraint les marques voulant s’implanter en Chine à payer pour que leurs cosmétiques soient testés sur des animaux dans des laboratoires chinois. Or, la majorité des marques de cosmétiques de luxe sont implantées en Chine, et donc testent sur les animaux.

Le cas de Urban Decay est un exemple criant du pouvoir des consommateurs. La marque, qui se revendiquait cruelty free, a exprimé sa volonté de s’implanter en Chine. Les consommatrices ont protesté et menacé de boycotter la marque, et UD est revenu sur sa décision.
Cela nous montre que choisir ce qu’on consomme peut faire la différence. Et j’ai décidé de le faire, ne serait ce que pour ne plus cautionner le système.

Au naturel
J’ai pris ces photos il y a un moment, dans l’idée de vous présenter le rouge. Mes récentes trouvailles ont donné un tout autre ton à l’article! Après tout, il est important d’apprendre de ses erreurs, et d’essayer de les surmonter. 
Je vous prépare un petit article (ou plusieurs, je ne sais pas encore) sur les produits cruelty free que j’avais sans le savoir. Parce que boycotter, c’est bien, mais autant savoir vers quoi se tourner.

Bises,

11 Comments

  • Cari

    Pour ma part, je n'ai qu'un seul rouge à lèvre de luxe… sinon j'avoue que je ne regarde pas plus que ça au cruelty free, mais une fois ma masse de make up diminuée, je compte me tourner vers le bio… Où bien vérifier que ce n'est pas tester sur les animaux…

  • Sarah (Renne Beau)

    Regarder quelles marques testent est déjà un premier pas! Essence, Catrice et Kiko sont cruelty free, alors que UNE et Couleur Caramel testent sur les animaux malgré le fait que ces marques sont certifiées bio. 🙂

  • Spellofthemoonlight

    Hello
    Je te rejoins entièrement sur ce point de vue. Pourtant je t'avoue que je pensais que certaines de ces marques étaient Cruelty Free bien que, heureusement, je ne les utilise pas.
    Je ne regarde pas à tous les coups parce que je m'y perds un peu mais j'avoue que je serais beaucoup plus vigilante à l'avenir.
    Cet article me conforte dans l'idée que les marques "de luxe" ne valent pas le coup… ou alors dans certains cas vérifiés.
    Merci pour cet article!

  • Sarah (Renne Beau)

    Rectification: Couleur caramel vend en ligne en Chine ce qui ne les oblige pas à tester sur les animaux, mais ils veulent s'implanter en Chine à long terme (source: ma vie sans cruauté).

  • Sarah (Renne Beau)

    Coucou,
    Je crois qu'il est plus facile de retenir quelles marques sont cruelty free que retenir celles qui testent, vu que la liste est longue comme le bras,. C'est déjà un premier pas d'y penser, et j'essaierai de défricher un peu ça dans un prochain article. 🙂
    Le seul truc qui va me manquer dans le luxe c'est les parfums.
    Contente que l'article te plaise, merci pour ton petit mot!

  • Unknown

    J'avais déjà réfléchi a tout ça, mais c'est agaçant de découvrir que des marques que j'apprécie (notamment mac et clinique) sont dans ces cas la… Tant pis pour eux !
    Je pense que c'est une bonne chose de boycotter ces marques là, mais c'est encore mieux d'en parler. Donc merci pour ton article 🙂

  • Sarah (Renne Beau)

    J'ai été déçue pour mac aussi, ça fait des années que je voulais un rouge chez eux. Disons que ça nous fera des économies. 🙂
    Et merci pour ton petit mot, ça me fait plaisir!

  • Sarah (Renne Beau)

    Bonjour,
    L'Oréal a de beaux discours et j'avoue avoir hésité, mais si la marque est sur la liste des marques qui testent de la PETA, c'est pas pour rien. Une phrase sur leur page règle le paradoxe :"Une exception ne peut être décidée que sur exigence d’une autorité à des fins sécuritaires ou réglementaires."
    Comprendre